Centre Hospitalier de Nevers
Urgences... Plan d'accès... Nous contacter...

Continuer à améliorer la prise en charge des AVC dans la NIEVRE : ouverture d’une unité de neurologie au CHAN

La prise en charge des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) est une priorité de santé publique dans la Nièvre. Le pronostic fonctionnel est en effet grandement affecté par le temps de prise en charge et la Nièvre, cumulant l’éloignement d’un CHU et l’absence d’unité neuro-vasculaire, se trouvait défavorisée pour la prise en charge de cette affection.

Ce point a en conséquence été inscrit au projet médical de l’établissement et au projet régional de santé comme une priorité.

Dans ce cadre, dès le printemps 2012, le CHAN et le CHU de DIJON ont utilisé les nouvelles technologies à disposition pour améliorer les possibilités de prise en charge : un système de « télé-fibrinolyse » - la prise en charge conjointe par un neurologue et un urgentiste formé avec l’aide de la télémédecine – a été mis en place. Ce système, pionnier en France et développé avec l’aide du réseau AVC, va désormais être étendu dans toute la Bourgogne.

Depuis le 19 août 2013, le Centre Hospitalier de l’Agglomération de NEVERS a poursuivi la réalisation de son projet médical en ouvrant une unité de 10 lits de neurologie dédiée à la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et accidents ischémiques transitoires (AIT : dysfonctionnements qui permettent de suspecter par la suite la survenue d’un AVC). Ces pathologies étaient autrefois accueillies dans différents services de l’hôpital, sans bénéficier de personnels spécialement formés. Ce nouveau service est sous la responsabilité du Dr RENAUDIN, neurologue.

Les professionnels du Centre Hospitalier sont fiers d’avoir pu apporter ces évolutions aux patients nivernais, avec l’optique de leur permettre d’accéder à des soins de même qualité quel que soit l’endroit où l’on est pris en charge, et ce grâce aux partenariats formés avec le CHU de DIJON et le réseau AVC et en faisant appel aux nouvelles technologies.

Avant d’être pris en charge dans cette unité, les patients doivent entrer par les urgences, soit directement soit via le 15, afin qu’un diagnostic soit posé par des professionnels spécialement formés et que le traitement d’urgence soit administré.


Dernière mise à jour : 11/09/13Haut de page